Les 7 piliers : 6-Le réseau relationnel

Bonjour !

Avant dernier pilier aujourd’hui : Vérifier son réseau relationnel.

Votre réseau relationnel comporte plusieurs cercles : le premier est composé du noyaux familial, c’est à dire des personnes avec qui vous partagez votre quotidien ; le second est composé de la famille et des personnes très proches ; le troisième est composé de vos amis (véritables) et enfin le quatrième est composé de vos connaissances, relations professionnelles etc…

On considère qu’un réseau relationnel solide repose environ sur une douzaine de personnes sur lesquelles vous savez que vous pouvez compter, qui sont, ou peuvent être un soutien pour vous en cas de difficulté (quel que soit le cercle auquel ils appartiennent).

Vous pouvez les identifier ? Combien ?

Pas de panique si vous n’arrivez pas aux alentours de douze, et même si vous êtes en-deçà de 5 !
Ces personnes sont souvent présentes sans qu’on les identifie clairement, alors à vous de les reconnaître. Je suis certaine qu’en cherchant un peu vous en avez déjà trouvé d’autres auxquelles vous n’aviez pas pensé au premier abord, non ?

Ensuite commence l’inspection de votre réseau relationnel :

-Commencez par identifier dans votre entourage (qu’il soit proche ou non) les personnes qui vous « font du bien » dans le sens qui vous stimulent, vous donnent de l’énergie, vous font simplement sentir bien, vous rendent positif …

-De la même manière, identifiez les personnes qui vous pompent de l’énergie, vous tirent vers le bas, vous polluent l’esprit , vous font réagir négativement. Soyons clair, cela ne veut pas dire qu’elle « soient » négatives en soi ou qu’elles cherchent délibérément à faire du mal, cela veut dire que pour vous, le contact avec ce genre de personne est toxique. C’est tout, mais c’est bon à savoir !

A partir de ce constat, commencez à envisager comment vous allez vous y prendre pour passer de plus en plus de temps avec les personnes qui vous correspondent, et à l’inverse comment vous pouvez limiter au stricte nécessaire les contacts avec les personnes qui ne vous réussissent pas.

C’est extrêmement simple comme démarche mais redoutablement efficace pour accéder à une qualité de vie supérieure.
Cela permet de préserver votre intégrité, respecter vos valeurs, et aussi poser vos limites. Choisir en conscience qui entre réellement dans votre vie ou pas, sans jugement sur l’autre mais en conscience de ce qui est bon pour vous ou pas.
Je vous laisse à cette réflexion…

A demain pour le dernier pillier…

Afficher la suite

Aucun texte alternatif disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *